• Tchong Nsn

Interview du 07 août 2018

Dernière mise à jour : 19 oct. 2020

« Il faut une stratégie globale panafricaine de la cybersécurité », Chrysostome Nkoumbi-Samba, fondateur de Afrik@Cybersécurité

7 août 2018

Expert français et international en cybersécurité, Chrysostome Nkoumbi-Samba explique à CIO Mag les raisons qui l’ont amené à créer le réseau « Afrik@Cybersécurité ». Pour lui, la confiance numérique sur le Continent ne peut se concevoir que si tous les acteurs – publics et privés – jouent collectif.

Propos recueillis par Charles de Laubier


CIO Mag : Vous avez lancé au printemps le réseau « Afrik@Cybersécurité » à l’occasion de l’édition 2018 des « Security Days » à Dakar. En quoi consiste ce projet ?


Chrysostome Nkoumbi-Samba : Afrik@Cybersécurité agit et intervient conformément à un triptyque : nécessité pour l’Afrique d’être partie prenante de la nouvelle économie numérique ; nécessité pour les institutions africaines de se transformer selon leur culture locale mais dans un esprit global et collective ; nécessité au mieux d’une transformation encouragée, suscitée, accompagnée de l’intérieur par des hommes et des femmes en phase avec la culture de chacun des pays et institutions. Afrik@Cybersecurité » part du postulat selon lequel « gouverner, c’est prévoir », et cela est valable au sein de toutes les institutions à l’égard du dirigeant. Il y a avant tout la vision du dirigeant d’accompagner ses administrés ou ses concitoyens à une consommation efficiente du numérique, eu égard à la transformation numérique de l’humanité et nécessairement avec la sécurité qui va avec..........


Poursuivre la lecture

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout